19 novembre 2010

Luxe

Travailler dans une salle de classe à cette époque de l'année, c'est un peu comme être bénévole dans un hôpital à l'ancienne mode (en 1985 en Écosse, j'en ai vu un), avec une salle commune, une infirmière débordée, et ça tousse et ça glaviote de tous les côtés... J'ai beau prendre depuis septembre de quoi renforcer mon système immunitaire, par les frissons qui me parcourent depuis hier, je sens que je perds la lutte contre une attaque sournoise. Je fais comme si de rien n'était, amène ma voiture au garage pour changer un soufflet de... [Lire la suite]
Posté par brigitteallegre à 22:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

09 avril 2010

Au parc Güell

Ce qui me frappe chez Gaudi c'est la capacité à créer de toutes pièces un univers cohérent, jusqu'au plus mince détail - un univers de fiction, de conte féérique même. L'équerre, l'angle droit sont bannis, toute ligne est sinueuse,  l'ensemble est mouvant, les lois qui le régissent fluctuantes, oui, exactement comme dans un conte : dans les couloirs, dans les bosquets on se perd, les vieilles femmes n'en sont pas toujours, les figures se métamorphosent, la fée vit main dans la main de la sorcière et... [Lire la suite]
Posté par brigitteallegre à 23:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
04 décembre 2009

Eloge de la lenteur et de la patience

Des pluies de la veille il ne reste ce matin qu'un banc de brume qui s'effiloche. Je longe la barre du Luberon, j'écoute If of a Winter's Night et suis un arc-en-ciel qui semble jaillir de terre et non tomber du ciel. Je roule sans me presser derrière une voiture chargée de meubles hors d'âge, chaises dépaillées, fauteuils élimés, l'empilement me semble hasardeux, la corde qui le ceint une pure forme, un décor qui achève le bric-à-brac. Les courbes et lacets, les massifs de chênes, les contrejours m'interdisent de doubler : je... [Lire la suite]
Posté par brigitteallegre à 23:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
02 décembre 2009

Choisir

Ce matin, coup de fil de Frédérique Deghelt - hasard, mon téléphone éteint la plupart du temps ne l'était pas, je m'en servais de réveil pour ne pas oublier de partir au lycée, absorbée que j'étais dans ma traduction. Nous parlons de choix et de liberté. Etonnant, nous avions commencé une conversation sur les colifichets...Accepter un compromis ne signifie pas nécessairement se compromettre - c'est ce que j'essaie de faire comprendre à l'un de mes élèves aujourd'hui.Ce tantôt je me suis perdue dans la plaine de Pertuis encore... [Lire la suite]
Posté par brigitteallegre à 23:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
02 octobre 2009

Journée calme

Quand j'ouvre un œil ce matin, tout le monde est déjà parti, il n'y a que les deux chats qui jabotent pour que je m'occupe d'eux. Les vendangeurs sont encore là, je suis leur progression de loin. Il fait un peu plus frais ce matin mais l'air est calme. Sur les flancs du Luberon les érables se dorent et moi, j'ai presque honte de me sentir si bien. Je commande le dernier roman de Philip Roth, Exit Ghost, dont j'entends parler ces jours-ci ; je le lirai en anglais, je préfère. Je commande aussi Zelig,  un film de... [Lire la suite]
Posté par brigitteallegre à 22:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,