Il y a toujours la tentation de l'île, de l'arche. Le repli, loin des roulements de mécaniques sinistres d'une partie de l'espèce humaine. Pourquoi déployer tant d'efforts pour sauver cette espèce alors qu'en dépliant un journal, en poussant un bouton, il semble indubitable que ça ne vaille pas le coup. Pourtant, autour de moi, il y a des individus qui introduisent le doute. C'est sur ce doute que je m'appuie. Des imbéciles bêtes et méchants, j'en côtoie malgré moi et j'ai bien compris qu'il est inutile de les provoquer. Et puis il vaut mieux rester le plus loin possible parce que leur maladie, chronique, est également contagieuse. Les bonnes pommes ne guérissent pas les mauvaises dans un panier, il y un proverbe qui dit quelque chose de ce genre. Alors je préfère aller de bonne pomme en bonne pomme.